Voyage en Louisiane

"Des Ardennes à la Louisiane sur les pas des pionniers Houssière – Latreille"

Nous en parlions depuis 3 ans et nous l’avons réalisé!

jennings

 

En effet, lorsque nous avions reçu nos amis et cousins de Jennings en 2013 à Baâlons, ils nous avaient invités à venir fêter le centenaire de leur église en 2016. Entre temps, Madame Durand étant décédée, Claude Dufeux a reconstitué l'association France-Louisiane Franco-Américanie/ Champagne-Ardenne afin de poursuivre son œuvre et notamment de concrétiser cet échange en organisant ce voyage avec l'aide soutenue des membres du conseil d'administration et le soutien financier des différentes collectivités locales concernées allant des trois communes à la région.

 Nous sommes partis des Ardennes le 5 octobre 2016, non pas à 32 mais à 34 participants. En effet, une société de production travaillant pour TF1 ayant appris que nous partions à la rencontre de nos cousins Louisianais nous a délégué deux journalistes pour couvrir cet évènement pour une émission sur les Français à la recherche de leur famille lointaine. Ils nous ont suivis durant la première partie de notre séjour jusqu’à notre départ de 

DSC00067

Jennings et se sont rapidement intégrés à notre groupe.

Nous partions pour un voyage de 10 jours organisé partiellement avec l’agence Havas de Charleville- Mézières, les 3 jours passés à Jennings étant entièrement organisés par David Marcantel délégué France Louisiane à Jennings en collaboration avec Claude Dufeux et pris en charge totalement par la famille des descendants d'Eugène Houssière.

A notre arrivée à Houston, petite contrariété, l’un des nôtres était retenu pendant plus de 2 heures à la police des frontières pour un contrôle renforcé d’identité. Heureusement, notre guide Albert était là ! il a su détendre l’atmosphère et gérer la situation, nous permettant de nous retrouver bientôt tous autour d’un dîner en ville.

 

Le lendemain nous avons pu découvrir les différents sites, expositions et conférences de la NASA, centre de formation des astronautes et de contrôle des vols spatiaux habités, avantlacassine de prendre la route pour Jennings où nous attendaient nos amis.

 

Nous avons fait une première pause à la Bayou Rum Distillery à Lacassine pour une visite de la distillerie et dégustation de rhum fait sur place avec le sucre de canne de Louisiane.

David Marcantel et une première délégation de nos cousins de Jennings nous y attendaient.

sandra

Nous étions ensuite invités à une première réception chez Sandra Houssière Patin, fille d'Ernest Arthur Houssière et Virginie Lee Hérald pour une soirée de bienvenue au cours de laquelle nous avons pu rencontrer de nombreux membres de la famille venus parfois de très loin pour nous rencontrer, Texas, Californie etc... 

Comme prévu au vu de l'invitation familiale, n’ayant plus de chauffeur ni de guide durant nos trois jours à busJennings, nous avons découvert le plaisir de nous déplacer en « school bus » toutes vitres ouvertes (pas de climatisation) avec les drapeaux français aux fenêtres, ce qui a créé une certaine animation dans la ville. 

 

 

 

tombeLe lendemain, nous nous sommes recueillis dans le cimetière de Jennings sur les tombes des ancêtres ardennais morts en Louisiane, puis après une très agréable promenade en bateau sur le lac Arthur, nous avons déjeuné à la terrasse d’un restaurant sur pilotis au bord du lac et y avons dégusté des mets typiques de la région. 

 

aligator

Nous nous sommes rendus ensuite au « Gator Château » : une ferme d’alligators pour y voir des bébés alligators que nous avons pu caresser et, pour les plus courageux, les tenir en main sur les conseils et sous l’œil bienveillant des animatrices.

 

 

receptionNous étions attendus en soirée dans le grand jardin de Steve Gunnell, au bord de la piscine, pour déguster un cochon de lait grillé à la mode louisianaise au son d’un orchestre cajun. A l’approche d’Halloween, et pour notre accueil, le jardin était entièrement illuminé de guirlandes, le spectacle était magnifique. Pour notre arrivée à cette soirée, plusieurs d’entre nous s’étaient costumés en style fin du 19ème siècle pour simuler après plus de 133 ans, le retour d’Eugène Houssière, d’Arthur Latreille, de leurs épouses et des parents pour retrouver la famille et leurs amis, voir l’évolution de leur entreprise et de leur ville et faire la fête ensemble.

 

Le dimanche 9 octobre, nous sommes allés dans le parc Houssière sur le bayou de « Nez Piqué », puis nous avons partagé le pique nique annuel des paroissiens de l’église « Our Lady Help of Christians » avec le père Charles McMillin prêtre de la paroisse. Nous avons visité l’église pour admirer les vitraux offerts par les membres de la famille Houssière-Latreille, souvent en mémoire des disparus de la famille. Puis nous sommes allés nous recueillir dans le jardin de prière et de la grotte de notre dame de Lourdes à côté de l’église.

 

Pour fêter le centenaire de cette église, une messe spéciale en français était ensuite célébrée par Monseigneur l’évêque Glen John Provost assisté du père Charles McMillineglise et du prêtre français de Charleville-Mézières Pascal Bardet qui nous a accompagné tout au long du voyage. Au cours de la cérémonie, nous avons offert à l’église une nappe d’autel brodée par des religieuses ardennaises de la Fontaine Olive d'Aubigny les Pothées et avons fait écouter la sonnerie d’une cloche du village des Alleux dans les Ardennes qui s’appelle Evangéline, comme la paroisse de Jennings, en mémoire d’Arthur Latreille né dans ce village.

 

Après la messe, nous nous sommes rendus au « Strand Theater » pour voir sur grand écran les vidéos sur nos villages, nos familles et sur la région que nous avons réalisées. Puis nous avons visité le musée Tupper. Ce musée reproduit à l’identique une boutique de magasin général des années 40 dont le propriétaire a fait don de tout son stock lors de sa cessation d’activité afin d’en faire un musée. Nous sommes allés ensuite voir l’exposition sur les Ardennes et sur l’histoire de la famille Houssière Latreille ainsi que l’exposition de photos du champ pétrolier « Jennings Oil Field » de l’époque de la famille Houssière Latreille.

 

Un banquet de jumelage et de clôture a ensuite été donné au musée Zigler à l’intérieur de l’hôtel de ville. Nous y avons échangé des cadeaux : livres sur les Ardennes et Lafayette, grand et petits drapeaux, livret "Des Ardennes à la Louisiane", maillots offerts par le Conseil Départemental des Ardennes et la Région Grand Est... Une chartre d'amitiés a ensuite été signée par les maires et représentants des communes de Baâlons, Vendresse et Bairon et ses environs-les Alleux. Un diplôme officiel de la ville de Jennings de dresseur d’alligators a été remis à tous les français qui en avaient bravé les bébés l'après-midi.                                              

reception2  reception3 

Nous avions émis le vœu de chanter quelques chants français au cours de ces différentes réceptions, mais la tâche n’était pas facile, car nous venons de différentes régions et n’avons pas eu l’occasion de monter quelque chose ensemble. Nous avions donc préparé une liste de chants, leurs textes et des accompagnements sur tablette, et après avoir délibéré pour savoir quels chants retenir, Jocelyne a mené de mains de maître des répétitions dans le bus et nous étions donc prêts à notre arrivée à Jennings, ce qui nous a permis de faire plaisir à nos amis lors des différentes soirées en leur interprétant « Le temps des Cerises », « sous le ciel de Paris » « La java bleue » « Le sud » et « l’Amérique ». Heureusement pour nous le public était indulgent. Et à leur demande, nous avons terminé le banquet de clôture par la Marseillaise.

 

Le lundi 10 octobre après avoir dit au revoir et un grand merci à nos cousins et famille de Jennings, nous abandonnions presque avec regret notre « School Bus » pour retrouver notre grand autocar tout confort et son chauffeur ainsi qu’un nouveau guide Anne-Marie, pour notre dernière partie de séjour. Direction Lafayette : capitale de l’Acadania et de la francophonie où Philippe Gustin accompagné de May Waggoner et de toute son équipe, nous ont chaleureusement accueillis au Centre International de Lafayette lors du lunch tout spécialement préparé pour nous. Découverte de la cathédrale et du vieux chêne, puis visite de « L’acadian village », village acadien du XIXème siècle totalement reconstitué. Nous sommes tombés sous le charme du vieux français parlé par l’autochtone qui commentait la visite.

 

Puis nous avons terminé la journée au restaurant « chez Randolls » pour un « fais dodo » : dîner de spécialités louisianaises avec orchestre de musique cajun. Nous avons dansé, et les plus âgés n’étaient pas les plus timides, en effet notre doyenne de 80 ans, Monique, a même eu le plaisir de danser avec un beau cowboy. Instant immortalisé par une vidéo !

 

tabascoLe 11 octobre cap sur Saint Martinville, chef lieu de la paroisse de Saint Martin en Louisiane. Exposition et vidéo sur « le Grand Dérangement » au musée, puis visite de l’église et du parc attenant avec son vieux chêne et la statue d’Evangeline, héroïne légendaire du Grand Dérangement.

Après le déjeuner, nous avons visité l’usine où est fabriqué depuis plus d’un siècle le célèbre Tabasco, et son parc attenant d’Avery Island, superbe parc à la végétation tropicale luxuriante où prospèrent de nombreux animaux des marécages et des milliers d’oiseaux protégés.

 

Nous avions rendez vous en soirée à Houma avec les soeurs jumelles Audrey et Maudrey Babineaux pour une nuit en chambres d’hôtes. Nous avons été répartis dans houmadifférentes familles de langue française dès notre arrivée pour terminer la soirée dans l’ambiance cajun. Quel bel accueil !

 

 

  

nottoway

 

 

Le lendemain, nous reprenions la route pour une promenade inoubliable en « airboat » dans les bayous, puis pour la plantation de Nottoway, la plus grande maison de planteurs de la vallée du Mississippi ouverte au public. Nous avons été accueillis par des guides en costumes d’époque et avons pu admirer le faste de cette magnifique demeure et de son parc.

 

 

new orleans

Notre séjour s’est terminé à New Orléans où nous sommes restés 2 jours pour découvrir la ville, à pied, en bus et avec le célèbre « tramway nommé désir ». Nous y avons découvert le vieux carré, le vieux cimetière Saint Louis, l’avenue Saint Charles, les parcs et la cathédrale « Saint Louis », la plus ancienne des Etats Unis. Nous avons terminé par un dîner d’adieu à bord du Natchez, bateau de croisière à aube avec orchestre de jazz. 

 

 

natchez

Depuis le pont du bateau, nous avons pu admirer la tombée de la nuit sur la ville et l’illumination progressive des ponts et des gratte-ciel.

Le 14 octobre, après une dernière visite à pied dans la ville, nous avons repris l'avion à l'aéroport International Louis Armstrong, emportant avec nous mille souvenirs agréables et chantant une dernière fois l’Amérique, en signe d’adieu dans le bus.

Quelle épopée, dont la seule ombre au tableau sont les traces encore bien visibles des inondations d'août dernier, en particulier autour de Lafayette et de Bâton Rouge, qui n'ont pu nous laisser insensibles quand on imagine les terribles souffrances et les graves dommages qu'ont eu à subir nos amis et familles de Louisiane !

Encore un grand merci à nos familles louisianaises et à David Marcantel pour leur merveilleux accueil à Jennings, mais aussi à l'ensemble du groupe par son invariable bonne humeur générale.