LES PLAGES DU DEBARQUEMENT EN NORMANDIE

 


SWORD BEACH - CAEN et son MEMORIAL

Six semaines de combat. La ville de Caen était devenue un enjeu stratégique majeure pour le plus grand malheur de sa population qui fuyait les bombardements

Caen, bombardée lors de l'été 1944, ville martyre de la libération, méritait qu'un hommage à la mesure de ses souffrances lui soit rendu. Ce fut fait, mais dans un esprit qui reste le fil conducteur de l'action du Mémorial. Celui de la réconciliation. Cet esprit, propre au Mémorial, nous a guidés à travers les différentes étapes du musée, au cœur de l'Histoire du 20ème siècle.

Le film « La bataille de Normandie » : 100 jours qui ont changé le monde, nous a fait revivre 19 minutes d'histoire et d'émotion pure.

Suite de notre magnifique parcours sur les Plages du Débarquement :

LE PONT DE BENOUVILLE – PEGASUS BRIDGE

Le Mémorial Pegasus de Ranville-Bénouville est dédié aux soldats de la 6è Division Aéroportée Britannique qui furent les premiers libérateurs à poser le pied sur le sol de Normandie dans la nuit du 5 au 6 juin 1944. Le Mémorial raconte les différentes missions confiées à la Division, dont la plus spectaculaire fut la prise du Pegasus Bridge par les hommes arrivés à bord de trois planeurs. Ce même musée présente plusieurs centaines d'objets et de photos souvenirs historiques et émouvants de la libération de la région.

Il est impossible, voire impensable de passer à Pegasus Bridge sans faire un tour au Café Gondrée : Café – Restaurant – Souvenirs – Musée construit en 1865 et acheté en 1934 par les parents de l'actuelle propriétaire, Arlette, alors âgée de 4 ans à la Libération.

Arlette est heureuse de vous accueillir et de vous faire part de l'histoire de ce fait d'armes : première maison et famille de France libérées par la 6ème Division Aéroportée Britannique, le 5 juin 1944. Ce petit café musée Gondrée, haut lieu authentique de pélerinages et de souvenirs est devenu depuis 1944 un sanctuaire pour tous les vétérans et touristes, de renommée internationale.

Fer le lance de la Libération pour l'Opération Overlord.

Pour terminer, nous avons visité à OUISTREHAM l'église et le Musée N° 4 Commando. Ce musée raconte comment les premiers Commandos (177 soldats sous les ordres du Commandant Kieffer) allaient réduire les puissantes défenses allemandes et permettre l'établissement de la tête de pont...

Et comme toutes les bonnes choses ont une fin, c'est à Ouistreham, autour du verre de l'amitié, que nous avons commenté notre beau périple sur les Plages du Débarquement en Normandie.

Beaucoup discuté, et pourquoi pas, refait le monde. Mais ce qui est sûr, c'est que nous y reviendrons sur ces Plages pour découvrir ou redécouvrir ces endroits merveilleux remplis d'Histoire et d'émotion. Ce qui est sûr aussi, c'est que nous n'oublierons pas ce voyage et tous ceux qui ont payé de leur Vie notre Liberté.

Paulette Rodgers

Fort des Ayvelles

This slideshow uses a JQuery script adapted from Pixedelic